RETOUR PRESSE
 

PARIS LE MAGAZINE  N° 21 ‑ Juillet 1987

 
De la Bastille à nation
A boire: l’art figuratif, ça déssoiffe!

Dix 10 a planté sa tente passage Saint‑Bernard dans le 11e, au numéro 17 très exactement, dans les locaux d’une ancienne entreprise, de vernissage au tampon. Dix 10, c’est le mouvement des deux peintres Jim Jam Dow Jones et Roma Napoli, lancé sur le concept : l’art est un produit, on peint des produits, on transforme les galeries en boutiques et on vend l’oeuvre d’art au prix du produit représenté. A partir de là, nos deux joyeux lurons avaient ouvert l’hiver dernier un “after‑hours” bien particulier : le Dix 10 Buildings, sorte de vernissage nocturne et permanent de deux à six heures du matin. Un bar clandestin qui ne vendait pas de la boisson mais des oeuvres d’art. Pour l’achat d’une oeuvre représentant un verre de vodka (coût de la toile :30 F), J.J. Dow Jones et Roma Napoli vous offraient pour fêter l’événement un véritable verre de vodka!

Mais les jeunes peintres du groupe Dix 10 ne sont pas du genre statique, ils ont déjà changé la formule depuis le mois de mai. Toujours au même endroit, ils ont installé un musée. Attention les yeux.
« Nous sommes partis d’une constatation simple, expliquent Roma et J.J. Ce n’est ni le style, ni Ia forme, ni même le contenu de l’œuvre d’art qui importent, mais sa circulation économique et sa situation dans un contexte de marché. » Résultat : il n’y a pas dans ce musée les oeuvres des artistes mais les cartons les contenant. Chaque carton correspond à l’une des récentes expositions de Dix 10 en Europe ou aux Etats‑Unis, et sur chacun d’entre eux ont été opposés les articles de presse parus à chaque expo. Le « contexte de marché »…

Groupe Dix 10, 17 passage Saint‑Bernard, 11e Tél. 48.06.63.66 ou 42.74.14.88.