RETOUR PRESSE

 

LE FIGARO 1983

Jean-marie TASSET

Les carottes sont cuites

Tout a commencé en mars 1982, quand Roma Napoli, S. Sousan, Jimjam Dow Jones forment leur groupe DIX 10. Pourquoi ce sigle ? « Parce-que nous sommes parfaits“, répondent‑ils modestement. Leur but : transformer ouvertement une peinture originale en un vulgaire produit de consommation courante. Aussitôt dit, aussitôt fait. Ils convertissent joyeusement, en janvier dernier, une galerie en supermarché de l’art. Voilà un véritable libre‑service avec ses caddies, ses rayons, sa caissière. Sur les étagères s’entassent pèle mêle, à la stupeur du client‑amateur, des centaines et des natures mortes représentant des carottes, des boites d’abricots au sirop, des boites de sardines, des petits pois extra fins, des spaghettis, des poulets de qualité supérieure… Vous remplissiez votre chariot des natures mortes dont vous aviez envie, et puis direction la caisse. Toutes ces oeuvres étaient vendues au prix des produits correspondants. La peinture d’un camembert extra vous revenait donc à dix francs. Si vous aviez ou la fantaisie de fixer votre Choix sur un poste de télévision, vous pouviez l’acquérir pour trois mille francs.

Dix 10 a une caisse enregistreuse dans le pinceau. En trois coups de cuillère à pot, ils ont exécuté pour cette spectaculaire opération pas moins de quatre mille peintures. Deux mille huit cents ont été vendues à mille deux cents personnes. Un exploit ? Pas encore. Ils lorgnent vers l’infiniment plus grand. “Nous préférons vendre des produits plutôt que d’être des produits” proclament ce groupe de jeunes artistes bricoleurs d’œuvres d’art et brasseurs d’idées.

Figuration libre, mais pour beaucoup moins cher ils nous mitonnent un las de trucs. Ils vont nous proposer cette fois des natures mortes représentant des réglisses, des gâteaux et autres babioles avec la tranquille assurance d’un Dandy en transat.

Ils installent dans Paris vingt distributeurs automatiques dans vingt endroits différents. Ces appareils recevront chacun, et de façon permanente, vingt natures mortes peintes par le groupe dont le format est de 8xl7 cm. Ces oeuvres seront vendues, jusqu’au 15 juin au prix unique de cinq francs.
Pour cette exposition qui va faire tilt, ils ont retroussé leurs manches. Ils ont peint du papier tous azimuts : six mille petits tableaux réalisés en quatre mois. Qui fait mieux ? Poussez pas, il y en aura pour tout le monde. Épuisés? Pas du tout. DIX 10 nous réserve d’autres surprises qui dérideront leurs contemporains boursouflés d’inquiétude par le sourcil de Delors.

« Quand les carottes sont cuites, il faut le dire », estiment-ils. “Autrefois la peinture était une valeur d’art, aujourd’hui, c’est une valeur alimentaire, spéculative, bref, un fromage.” Dix 10 y creuse sa carrière sans tact et insolence.

Galerie “Band d’essais Artiel” 17 rue des cendriers

LISTE DES LIEUX D’IMPLANTATION DES GALERIES AUTOMATIQUES DIX 10
Bar Dupleix 25, rue MicheI Lecomte. 75003 Paris
Bar Bleu Nuit
Théâtre . Café de la Gare 41. rue du Temple, 75004 Paris
Théâtre A Dejazet 41 boulevard du Temple, 75003 Paris
Théâtre Le Forum Forum des Halles, 75003 Paris
Théâtre de L’Epictide 12 rue du Renard, 75003 Paris
Boutique . Elisabeth de Senneville, rue de Turbigo, 75003 Paris
Cinéma Rivoli 80 rue de Rivoli, 75004 Paris
Cinéma Studio Jean‑Cocteau 5 rue des Ecoles, 75005 Paris
Ecole des Arts décoratifs, 31 rue d’Ulm 75005 Paris
Ecole nationale supérieure des Beaux‑Arts,17 quai Malaquais 75006
Théâtre Eldorado  », 4. boulevard de Strasbourg, 75007 Paris
Péniche l’Atmosphère ». Canal Saint‑Marfin 75010 Paris
Théâtre de la Bastille 78 rue de la Roquette, 75011 Paris
Galerie J.J. Donguy, 57, rue de la Roquette 75011 Paris
Cinéma L’Escurial, 11 boulevard du Port‑Royal 75013 Paris
Théâtre “Carré Sylvia Monfort” 106 rue de Brancion, 75015 Paris
Cinéma La Boite à films, 42 avenue de la Grande‑Armée 75017
Galerie Band d’essais Ariel 17 rue des cendriers 75020 Paris