RETOUR PRESSE

 

ARMEN 1992

Nantes

Interdit d’interdire

Le groupe « Dix 10 » a été créé voici bientôt dix ans par les peintres Roma Napoli et Dow Jones. Leur credo : l’affirmation que l’oeuvre  d’art est devenue un produit. A ce jour, le groupe estime avoir réalisé quelque 25 000 oeuvres, produits de consommation courante, produits artistiques, produits de luxe, voire simulacres de marchandise.

En avril et mai, l’espace Graslin sera transformé, par les artistes de « Dix 10 », en une vaste librairie. Quatre cents livres, dont la particularité est d’avoir été interdits un jour ou un autre, dans tel ou tel pays. Deux mille natures mortes les représenteront, chacune d’elle étant proposée au prix du livre concerné : de 30 à 100 francs…

Chaque livre est reproduit 6 fois. 3 000 oeuvres uniques sont donc proposées dans des présentoirs et des étagères.

Le résultat est étonnant’. l’Espace Graslin est transformé en librairie style supermarché avec musique d’ambiance et caisses car, les peintures‑livres sont bien évidemment en vente, les prix allant de 40 F à 750F.

Et puis, cette exposition permet de découvrir avec étonnement souvent que tel et tel écrits ont été censurés. Salman Rushdie n’est pas le seul à avoir subi les foudres de l’interdiction. Pour se contenter de la France, on notera que Jules Verne rejoignit en son temps avec Les cinq millions de la begum les rangs des victimes.

L’exposition Interdit d’interdire fournit l’occasion de proposer un débat le vendredi 10 avril sur le thème « La censure dans tous ses états »

En avant‑première, sera projeté à 19 h au Katorza, le film Grand Prix du Festival d’Avoriaz, L’évasion du cinéma Liberté de Wcjciech Marzewski. La projection sera suivie du débat (entrée gratuite), à 21 h, animé par Claude Sérillon, avec Lek Hor Tan, Bruno Boëglin, Jacques‑Rémy Girerd, Abdelalof Laâbi et Jean‑Claude Raspiengas.

A l’occasion de l’exposition, la Médiathèque et les librairies nantaises présenteront des livres ayant eu à subir la censure.

L’exposition « Interdit’ d’interdire‑librairie Dix 10 » est présentée à l’espace Graslin, CRDC, rue Lekain, jusqu’au 14 juin. Tous les jours sauf le mardi, de 13 h à 19 h. Nocturne le vendredi jusqu’à 23 h.